Les médecins soutiennent l'externalisation du 144

Les médecins du canton de Neuchâtel demandent à la population de ne pas signer le référendum des pompiers-ambulanciers contre la délocalisation de la centrale 144 à Lausanne. Et ce, pour des questions de sécurité. Selon eux, les appels sanitaires doivent être rapidement pris en charge par des professionnels formés. Seule la Fondation urgences-santé de Lausanne offrirait cette alternative dans un délai acceptable.
Selon les médecins, un référendum contre cette délocalisation mettrait en jeu la sécurité de la population du canton. /jha


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus