Externalisation du 144: récolte de signatures lancée

La récolte de signatures contre l’externalisation du 144 est lancée à Neuchâtel. Un comité ...
Externalisation du 144: récolte de signatures lancée

Le comité référendaire est composé de pompiers-ambulanciers du haut et du bas du canton. Le comité référendaire est composé de pompiers-ambulanciers du haut et du bas du canton.

La récolte de signatures contre l’externalisation du 144 est lancée à Neuchâtel. Le Comité contre la dégradation des interventions d’incendie et de secours s’est formé. Il est composé des associations du personnel professionnel des services d’incendie et de secours du canton de Neuchâtel. Il a jusqu’au 2 août pour récolter 4'500 signatures.

 

Crainte d'une baisse de prestations

Ses membres s’opposent à l’externalisation de la centrale d’alarme et d’engagement vers la Fondation urgence santé Vaud (FUS-VD), à Lausanne. Le comité référendaire estime que les secours professionnels des SIS possèdent les compétences et le matériel nécessaires pour constituer une telle centrale, ainsi qu'une centrale 118, à Neuchâtel, dans les locaux de La Maladière, dans un délai de six mois. Il craint surtout qu’une externalisation entraîne d’une part une diminution des prestations pour les Neuchâtelois et d’autre part une augmentation du temps d’accès sur les lieux d’interventions.

Dès ce week-end, le comité référendaire va tenir des stands en différents lieux du canton afin de rencontrer la population.

 

Externalisation acceptée par le Parlement neuchâtelois

Le Grand Conseil neuchâtelois a accepté le mois passé la modification de la Loi sur la santé qui concerne les soins pré-hospitaliers et la centrale d’appels sanitaires urgents 144. Le projet de loi amendé porte sur un contrat de trois ans avec la FUS-VD. Le Conseil d'Etat neuchâtelois a une année pour étudier l'éventualité de confier une centrale d'engagement 144 et 118 à un organe neuchâtelois. /aes


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus