Affaire de cocaïne devant la justice

Un requérant d’asile nigérian débouté comparaît jeudi devant le Tribunal criminel, à Boudry ...
Affaire de cocaïne devant la justice

 Le prévenu comparaît jeudi devant le Tribunal criminel, à Boudry.

Un requérant d’asile nigérian débouté comparaît jeudi devant le Tribunal criminel, à Boudry. L’homme, âgé de 25 ans, est prévenu d’avoir acheté 1kg600 de cocaïne et d’en avoir revendu un peu plus de 1kg400 pour un bénéfice de près de 30'000 francs.

Ces quantités sont une estimation puisque l’homme abordait une partie de sa clientèle aux alentours des discothèques neuchâteloises. Il est donc difficile d’évaluer l’ampleur de ce trafic. De l’aveu de consommateurs et au vu de la drogue retrouvée sur le prévenu, seuls 426 grammes sont avérés. Le prévenu n’admet le trafic que de 200 grammes.

Pour le Ministère public, ces aveux ne tiennent pas la route. Il faut savoir que  l’homme est aussi prévenu de blanchiment d’argent pour avoir envoyé près de 30'000 francs au Nigéria par le biais de sociétés de transferts d’espèces.  Aux yeux du procureur, l'homme n’a pas pu avoir réuni cette somme grâce aux petits travaux qu’il dit avoir accomplis. Le Ministère public ne trouve aucune circonstance atténuante au prévenu et requiert donc 5 ans de prison sans sursis.

De son côté, la défense demande à la Cour de ne pas tenir compte du trafic estimé et mené autour des discothèques. L’avocat du prévenu ne reconnaît que les quantités dont la preuve existe, soit les 426 grammes. Il réfute le blanchiment d’argent et demande une peine de 3 ans au maximum, avec sursis.

L'homme avait déjà été condamné pour des faits similaires et se trouve actuellement en détention à Gorgier. Le verdict est attendu pour la fin de l’après-midi. /sbe


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus