Places en parascolaire: parents entendus à Neuchâtel

La rentrée scolaire d’août devrait être moins stressante pour les familles établies à Neuchâtel ...
Places en parascolaire: parents entendus à Neuchâtel

Tout est prêt, même les brosses à dents, pour accueillir les enfants lundi Certains parents ne passeront plus leurs vacances d'été dans l'incertitude.

La rentrée scolaire d’août devrait être moins stressante pour les familles de Neuchâtel qui n’ont pas de solution de garde. La Ville a décidé d’avancer les inscriptions dans les structures parascolaires. Les parents seront donc fixés six semaines plus tôt que d’habitude, en principe à la fin du mois de mai. Ils sauront à ce moment-là s’ils ont une place dans une structure parascolaire.
 
La Ville répond ainsi à une interpellation du groupe socialiste déposée l’automne dernier.


Réponse avant la fin du mois de mai

Jusqu’à présent les familles savaient si leurs enfants bénéficieraient d’une place en structure parascolaire durant à la veille des vacances d’été…parfois même à la rentrée scolaire. Même si ces cas de figure concernaient essentiellement les nouveaux inscrits, donc les enfants commençant l’école, l’organisation familiale était impossible à mettre en place pour de nombreux parents.

De multiples facteurs ont permis de mettre sur pied cette anticipation des inscriptions. A commencer par l’entrée des horaires blocs, bien sûr. Mais la Ville a aussi tenu à souligner l’excellente collaboration entre les écoles, les sept structures existantes (une pour chaque école) et les parents.

Ainsi, les familles dont les enfants étaient déjà inscrits en structures parascolaires ont reçu début mars un formulaire leur demandant de confirmer leur volonté d’avoir une place. Les confirmations ont d’ailleurs déjà été renvoyées.

Pour les parents dont les enfants n’ont pas encore de place, les formulaires d’inscriptions sont partis il y a deux semaines. Le délai de retour est fixé à vendredi. Ils recevront une réponse d’ici la fin du mois de mai.
Dans la mesure du possible, chaque enfant restera dans son bassin, donc dans son quartier.


D'autres améliorations

Cette nouvelle manière de procéder vise à faciliter la vie des familles. Mais il s’agit d’un test. Il y aura sûrement des adaptations à faire, a prévenu la conseillère communale en charge de l’éducation Christine Gaillard.

Cette amélioration amène d’autres bonnes nouvelles : Le Serpentin, qui dessert les deux antennes du Collège des Parcs, proposera 20 places supplémentaires cette année encore. Le Mikado, qui dessert le quartier des Acacias, sera ouvert à temps complet. Il s’agrandira aussi. Et les 0-4 ans accueillis à la structure des Acacias seront bientôt logés aux Cadolles.


Actuellement, 692 enfants se partagent les 290 places en structures parascolaires qu’offre la Ville de Neuchâtel. /abo


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus