Report des élections : la stratégie des partis est chamboulée

Le report de l’élection au Conseil d’Etat neuchâtelois au 28 avril chamboule la stratégie des ...
Report des élections : la stratégie des partis est chamboulée

Elections, votations

Le report de l’élection au Conseil d’Etat neuchâtelois au 28 avril chamboule la stratégie des partis. La majorité d’entre eux se sont réunis ou vont se réunir très prochainement pour décider de la suite de la campagne.

Le PDC, qui doit composer sans Raymond Traube, décédé subitement dans la nuit de mardi à mercredi, va consacrer  le peu de moyens financiers qui lui reste à l’impression de nouvelles affiches avec ses deux autres candidats.

Les partis de gauche ainsi que les Verts se réunissent vendredi. L'Alliance de gauche doit décider vendredi si elle alloue un budget supplémentaire pour poursuivre la campagne ou si chaque parti se débrouille de son côté. Au sein du Parti socialiste, on ajoute qu’il sera difficile de réimprimer du nouveau matériel dans des délais aussi courts. Le parti devrait toutefois pouvoir débloquer quelques moyens supplémentaires.

Pour sa part, l’UDC doit encore faire ses comptes. Le parti devrait plutôt mettre l’accent sur les stands dans la rue et sur l’affichage sauvage. Par ailleurs, les juristes de l’UDC planchent sur la décision du Conseil d’Etat de reporter les élections. Ils n’hésiteront pas à faire recours le cas échéant.

Quant au PLR, il s'est réuni jeudi en fin d'après-midi pour décider de la stratégie à mettre en place.

Tous les partis maintiennent vraisemblablement leurs candidats au Conseil d’Etat. /sco


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus