Le tourisme d’achat pascal des Français

Il n’y a pas que les Suisses qui font leurs achats à l’étranger. Les Français sont très friands des chocolats de Pâques helvétiques. Ils viennent en masse acheter leurs lapins ou œufs dans l'Arc jurassien. Le phénomène existe à La Chaux-de-Fonds ou à Genève, ainsi que dans le Jura, de manière plus marquée encore.

Ce tourisme d’achat fait le beurre des grands distributeurs. Certaines Coop vendent près de la moitié de leur production pascale à des Français. C'est le cas dans le Jura Les chiffres sont similaires à la Migros de Porrentruy, qui écoule au total 11 tonnes de chocolat de Pâques. Les Français viennent chaque année selon le gérant de la Migros bruntrutaine, Martin Clerc. C’est presque une tradition de père en fils de venir chercher son chocolat en Suisse puisqu’il est reconnu de qualité.
 
 
Un phénomène qui profite aux grandes enseignes
 
Ce tourisme d’achat inversé bénéficie surtout aux distributeurs comme Coop ou Migros, selon Martin Clerc : les petits commerçants vont avoir comme concurrents des confiseries françaises alors que les grands magasins se concurrencent entre eux. Un petit commerce ne peut pas tirer son épingle du jeu dans le marché du chocolat suisse.  /jfa


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus