Pas d’opposition de GastroNeuchâtel à plus de transparence dans l'hygiène

GastroNeuchâtel peut vivre avec le renforcement de la transparence en matière d’hygiène qui ...
Pas d’opposition de GastroNeuchâtel à plus de transparence dans l'hygiène

GastroNeuchâtel peut vivre avec le renforcement de la transparence en matière d’hygiène qui pourrait être opéré dans les restaurants.

Sur le plan fédéral, le sujet sera débattu mercredi au Parlement, lors de la révision de la Loi sur les denrées alimentaires. L’idée est que les clients puissent avoir accès, s’ils le demandent, au rapport des inspecteurs de l’hygiène.

Pour le président de GastroNeuchâtel, Michel Vuillemin, le projet est acceptable du fait qu’il n’y a pas d’obligation pour le restaurant d’afficher publiquement son statut en matière d’hygiène. Selon lui, le système de smiley, avec un smiley qui fait grise mine par exemple à l’entrée d’un restaurant, peut condamner l’établissement. Pour Michel Vuillemin, mieux vaut que le consommateur demande le rapport d’hygiène seulement s’il a un doute.

GastroSuisse pose le même regard que GastroNeuchâtel sur le dossier. En revanche, la Fédération romande des consommateurs regrette qu’il n’y ait pas d’obligation d’afficher le constat d’hygiène dans l’établissement. /sbe


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus