Le Haut veut vivre dépose son initiative

Cinq mois de récolte et 5'218 signatures : l’association le Haut veut vivre a déposé son initiative ...
Le Haut veut vivre dépose son initiative

 Gerardo Forino, Robin Erard et Armin Kapetanovic de l'Association le Haut veut vivre.

Cinq mois de récolte et 5'218 signatures : l’association Le Haut veut vivre a déposé son initiative Pour une liaison ferroviaire rapide entre le Haut et le Bas auprès de la chancellerie d’Etat du Canton de Neuchâtel vendredi matin. Les paraphes doivent encore être contrôlés.

Le comité avait jusqu'au 19 avril pour déposer son texte. Le Conseil d'Etat a deux ans pour adresser un rapport au Grand Conseil sur le sujet. 

Le Haut veut vivre s'apprête à lancer un concours sur sa page Facebook pour esquisser le nom du futur projet de réseau de transports neuchâtelois. Le comité d'initative organise également un débat sur l'avenir de la mobilité dans le canton de Neuchâtel sous la nouvelle législature. Cette rencontre aura lieu au Musée d'horlogerie de La Chaux-de-Fonds le 27 mars à 20 heures.

Jeudi, le groupe LiEN, pour Liaisons express neuchâteloises, a déposé son projet de liaison ferroviaire entièrement souterraine entre Neuchâtel et La Chaux-de-Fonds dont le parcours durerait 11 minutes.

Le président du comité d’initiative Le Haut veut vivre, Robin Erard, estime que ce projet va dans le bon sens. /sbe


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus