Une gauche plurielle et une liste de protestation

Des nuances mais un socle commun suffisamment fort pour se présenter sur une seule liste. La ...
Une gauche plurielle et une liste de protestation

Jean-Nat Karakash, Nago Humbert, Laurent Kurth, Monika Maire-Hefti, Patrick Herrmann Jean-Nat Karakash, Nago Humbert, Laurent Kurth, Monika Maire-Hefti, Patrick Herrmann veulent travailler avec leur concordances et leurs différences.

Des nuances mais un socle commun suffisamment fort pour se présenter sur une seule liste. La Gauche plurielle a lancé sa campagne en vue des élections au Conseil d’Etat neuchâtelois le 14 d’avril. Comme annoncé en janvier, le Parti socialiste, les Verts et le Parti ouvrier et populaire présentent une liste à cinq noms. Une campagne d’affichage commune est prévue. Les trois partis vont également profiler leurs candidats individuellement.

SolidaritéS n’a pas souhaité s’unir à la gauche plurielle dans la course au Conseil d’Etat. Le parti estime que le gouvernement, qu’il soit de gauche ou de droite, n’a pas mené une véritable politique sociale ces dernières années. SolidaritéS est en revanche apparenté au Parti socialiste, aux Verts et au Parti ouvrier et populaire pour l’élection au Grand Conseil afin de garder la majorité de gauche au législatif.

Des émissions spéciales en vue de ces élections sont prévues sur RTN dès le 18 mars. Et la radio sera en direct au château le 14 avril pour relater cette journée avec résultats et réactions. /sma


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus