Le MIH à l'heure du style

Le temps n’est pas figé au Musée international d’horlogerie. L’institution chaux-de-fonnière ...
Le MIH à l'heure du style

 Dessinée par Angelo Mangiarotti, la Secticon signée par Portescap a marqué le style des années 1960.

Le temps n’est pas figé au Musée international d’horlogerie. L’institution chaux-de-fonnière met en place un espace permanent consacré au style.

 C'est la forme particulière de son verre qui a permis à cette Rolex de descendre à presque 11'000 mètres de profondeur sans souffrir de la pression.

L’exposition propose des pièces représentatives du design horloger de leur époque, du 16e au 20e siècle. L’accent est mis sur l’esthétique et non sur la technique, contrairement à la majeure partie du musée.

Plusieurs pièces qui ont marqué l’histoire du 20e siècle sont mises à l’honneur, à l’image de la Rolex qui le 23 janvier 1960  a plongé dans les profondeurs de la Fosse des Mariannes avec le bathyscaphe de Jacques Picard. Ou encore un exemplaire de l’Omega Speedmaster, la montre qui a participé au premier voyage sur la lune.

Pour chaque siècle, un mannequin habillé par la styliste chaux-de-fonnière Adeline Rappaz présente la mode vestimentaire de l’époque.

L’Espace style sera inauguré jeudi 14 mars dès 19h, après la présentation des dons et achats 2012 du Musée international d’horlogerie. /mwi


Actualisé le

Actualités suivantes

Articles les plus lus