Le Musée des Beaux-Arts se pare de fer

Il dit vouloir sculpter l’air, structurer l’espace : l’artiste français Marc Ferroud est l’invité ...
Le Musée des Beaux-Arts se pare de fer

MBA Une sculpture de Marc Ferroud.

Il dit vouloir sculpter l’air, structurer l’espace : l’artiste français Marc Ferroud est l’invité de la nouvelle exposition temporaire du Musée des Beaux-Arts de La Chaux-de-Fonds.

L’artiste présente ses Aérotectures, des sculptures faites de fils de fer. L’idée est de donner la vedette à l’espace plutôt qu’à la structure elle-même, ce qui explique ce surnom trouvé pour l’art de Marc Ferroud : aero fait référence à l’air ou à l’espace tandis que tecture vient du grec tektôn, qui désigne l’ouvrier qui construit.

L’exposition du MBA a un caractère rétrospectif : on y verra donc différentes œuvres de Marc Ferroud, comme des aquarelles. Particularité : l’artiste a créé sur mesure trois sculptures en fer en fonction de la configuration des lieux. Il s’est aussi inspiré de deux citations littéraires.

Marc Ferroud n’utilise que très peu d’outils dans son travail. Il se contente d’aller à la quincaillerie à côté de chez lui, dit-il.

Le vernissage d’Aérotectures a lieu samedi à 17 heures. L’exposition s’ouvre mardi.

Le MBA a collaboré avec deux galeries, l’une de Genève et l’autre de Paris, pour rassembler les différentes collections des aouvres de Ferroud. Ces trois espaces exposent en même temps.

Par ailleurs, une autre exposition s’ouvre le 10 mars sur la donation des 22 œuvres de François Ditesheim.  Vernissage le samedi 9 mars à 17 heures. /abo


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus