Début de procès avorté

Début d’audience avorté lundi matin devant le Tribunal criminel de Boudry. L’un des trois prévenus ...
Début de procès avorté

 Le Tribunal régional du Littoral et du Val-de-Travers, à Boudry.

Début d’audience avorté lundi matin devant le Tribunal criminel de Boudry. L’un des trois prévenus ne s’est pas présenté devant la Cour. Il a envoyé un certificat maladie il y a une semaine.

La cour doit maintenant vérifier de quel domaine médical relève l’incapacité de comparaître, afin de voir si l’ensemble de la procédure doit être suspendue. Les autres prévenus ne peuvent pas être jugés en attendant, car beaucoup d’infractions sont indissociables.

Les trois hommes sont prévenus essentiellement d’escroquerie et abus de confiance. Ils ont revendus des sociétés dans des conditions nébuleuses. Plus de 40 personnes ont déposé plainte. Sans la présence du principal prévenu, tout est en stand-by.


Le commentaire d'Anabelle Bourquin:

 

Si le prévenu est déclaré apte à comparaître, alors il sera cité une nouvelle fois par la justice. S'il ne vient pas, on le jugera par défaut, ou on le fera amener par mandat, explique la juge Nathalie Kocherhans.

Si en revanche il est déclaré inapte, après évaluation psychiatrique, à se présenter devant la Cour, toute la procédure sera suspendue pour une durée indéterminée.

Le procès doit reprendre jeudi. /abo


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus