Une marche pour dénoncer le commerce de fourrure

Vingt ans que Corinne Jeanrenaud se bat pour le respect des animaux. Pour sensibiliser la population ...
Une marche pour dénoncer le commerce de fourrure

Corinne Jeanrenaud Corinne Jeanrenaud et deux de ses amies ont initié le projet en novembre.

Vingt ans que Corinne Jeanrenaud se bat pour le respect des animaux. Pour sensibiliser la population au commerce de fourrure, la Neuchâteloise et deux amies organisent une marche, ce samedi à Neuchâtel. Le message est clair : un animal n’a pas à être un accessoire de mode.

La manifestation se veut percutante, même choquante. Les participants arboreront des fourrures dégoulinant de faux sang ou encore des peaux de chats. Le but : dénoncer les conditions dans lesquelles les animaux sont élevés et tués, uniquement pour leurs poils.

Bien que Neuchâtel soit un canton importateur de fourrures, cette manifestation veut envoyer un signal fort en direction des habitants, mais aussi des autorités politiques. Le projet a débuté en novembre avec la distribution de prospectus. Les organisatrices ont ensuite fait passer le mot via les réseaux sociaux. Impossible donc de dire combien de personnes prendront part à la marche. Les manifestants s'élancent à 11h depuis l'Hôtel de Ville de Neuchâtel.  /rba


Actualisé le

 

Actualités suivantes