Pluie de réactions après le décès de Claude Nobs

Les réactions se multiplient après l’annonce du décès de Claude Nobs. Le fondateur du Montreux ...
Pluie de réactions après le décès de Claude Nobs

Claude Nobs

Les réactions se multiplient après l’annonce du décès de Claude Nobs. Le fondateur du Montreux Jazz Festival s’est éteint jeudi à l’âge de 76 ans. Il se trouvait dans le coma à l’hôpital du CHUV, à Lausanne, après une chute à ski de fond.

Glenn Hugues, l’ancien membre de Deep Purple, ou encore Mick Hucknall, le chanteur de Simply Red, lui ont rendu hommage.

Plus proche de nous, Jean-Jacques Barrelet est l’animateur de Jazz Cocktail sur les ondes de RTN. Il voue une certaine admiration à celui qu’il décrit comme un super amateur de jazz qui est allé au bout de ses idées et qui a foncé pour mener la carrière que l’on connaît.

La disparition du père du Montreux Jazz attriste également la Berne fédérale. Le ministre de la culture, Alain Berset, est venu devant les médias vendredi pour dire quelques mots sur Claude Nobs. Il considère le fondateur du festival comme une toute grande personnalité qui a porté le jazz au plus haut niveau international et qui apparaît comme l’auteur d’un petit miracle au bord du Léman.

La mort de Claude Nobs ne remet pas en question l’édition 2013 du festival. Toutes les responsabilités de Claude Nobs sont assurées par le secrétaire général Mathieu Jaton. /sbe-sho


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus