Les futurs policiers affrontent la neige

A pied, à la nage ou en raquettes : la formation de policiers à l’Ecole régionale de police ...
Les futurs policiers affrontent la neige

Qu'il vente, qu'il neige! Qu'importe: dans 12 mois, les participants à Hibernatus seront policiers. Qu'il vente, qu'il neige! Qu'importe: dans 12 mois, les participants à Hibernatus seront policiers.

A pied, à la nage ou en raquettes : la formation de policiers à l’Ecole régionale de police de Colombier met les aspirants à rude épreuve. Une trentaine de futurs policiers ont pris part à l’opération Hibernatus. Des jeunes Neuchâtelois, Bernois ou Jurassiens ont fait plus de 60 kilomètres à pied sur deux jours. Des candidats à la police fédérale des transports prennent aussi part à l’opération.

Après avoir nagé dans de l’eau à 13 degrés jeudi, les aspirants ont passé la nuit dans un chalet près de Tête de Ran. Vendredi matin, ils sont descendus au Gor du Vauseyon pour entrer dans la conduite forcée qui les a menés au bord du lac. De là, ils devaient regagner Colombier.

Hibernatus permet de créer des affinités et des liens entre les participants, selon les organisateurs. L’officier instructeur Emre Ertan souligne que les aspirants découvrent qu’on ne peut pas être bon partout, mais que dans une équipe, chacun a des valeurs précieuses à partager avec le groupe.

L’Ecole régionale d’aspirants de police de Colombier recrute chaque année plus de 300 aspirants. Seul 10% du contingent initial participe à Hibernatus, ce qui les conduit, après une année de formation, au brevet fédéral. /aju


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus