Peter Kneubühl devant les juges

Peter Kneubühl répondra-t-il un jour de ses actes ? Le procès de celui que les médias ont ...
Peter Kneubühl devant les juges

Peter Kneubühl

Peter Kneubühl répondra-t-il un jour de ses actes ? Le procès de celui que les médias ont surnommé Le forcené de Bienne s’ouvre lundi devant le Tribunal régional Jura-bernois-Seeland.

Les magistrats auront la lourde tâche de statuer sur la responsabilité du sexagénaire dans les faits qui se sont déroulés en septembre 2010 dans la cité seelandaise. Le retraité avait tenu en haleine toute la Suisse durant 9 jours au cours desquels il avait grièvement blessé un policier. Son arrestation avait mobilisé environ 1000 agents.

Si le Tribunal Jura bernois – Seeland prononce l’irresponsabilité les 17 et 18 janvier prochains, Peter Kneubühl devra certainement se plier à une mesure thérapeutique stationnaire dans un établissement fermé. Ce type de sanction ne peut excéder 5 ans, selon le code pénal. La mesure peut toutefois être prolongée tous les 5 ans par un juge si les conditions d’une libération conditionnelle ne sont pas réunies et que l’autorité d’exécution en fait la demande. Peter Kneubühl pourrait alors être enfermé pour une durée bien plus longue.

Le Ministère public régional a renoncé à inculper le sexagénaire pour tentative de meurtre et lésions corporelles graves suite à une expertise psychiatrique publiée en août 2011. Le document stipulait que Peter Kneubühl souffrait d’importants troubles délirants au moment des faits et ne pouvait pas se rendre compte du caractère illicite de ses agissements. Une expertise que l’accusé conteste. Il déclarait en décembre à Telebärn n’avoir aucun regret, invoquant la légitime défense.

Dans le cas où le sexagénaire était déclaré responsable, et dans ce cas seulement, une nouvelle procédure débuterait indique le Ministère public. Peter Kneubühl encourrait alors jusqu'à 20 ans de prison. /ast


Actualisé le

 

Actualités suivantes