Comment lutter contre la gueule de bois ?

Des achats-tests pour prévenir la vente d'alcool aux mineurs Soigner un lendemain d'hier difficile avec des médicaments : à éviter !

Avec le réveillon qui se profile, le spectre de la gueule de bois rôde sur les fêtards. Si le bon vieil Alka-Selzer a eu son heure de gloire pour se remettre d'aplomb un lendemain d'hier, les spécialistes ne recommandent plus l'usage de médicaments. Jean-Louis Monnier, porte-parole de l’ordre neuchâtelois des pharmaciens, est formel : le foie est déjà suffisamment mis à rude épreuve. Avaler des médicaments le surchargerait encore plus.

 

Pas de recette miracle

Pour prévenir la gueule de bois, rien ne vaut une bonne gestion de sa consommation d’alcool. Jean-Louis Monnier recommande également de s'hydrater régulièrement durant la soirée avec des boissons non-alcoolisées.

Si malgré ces précautions, les maux de têtes se font sentir, il faut s’armer de patience et boire de l’eau ! En remettre une couche serait une très mauvaise idée, selon le pharmacien. Quant au fameux bouillon qu’on consomme le lendemain, il n’a pas fait ses preuves scientifiquement. Même s’il peut faire du bien au moral, sourit Jean-Louis Monnier. /sco


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus