Pratiquer l'art du débat à l'école

S'exercer au débat au sein même de l'école. 32 élèves de 11e année issus des deux des collèges ...
Pratiquer l'art du débat à l'école

Deux élèves chaux-de-fonniers en plein débat. Juliette Montandon (à droite), l'une des deux finalistes des éliminatoires chaux-de-fonniers, en plein débat aux côtés de ses camarades.

S'exercer au débat au sein même de l'école. Trente-deux élèves de 11e année issus des deux des collèges chaux-de-fonniers ont pris part mercredi matin aux éliminatoires du concours La jeunesse débat.

Les adolescents ont dû développer un argumentaire autour d’un thème déterminé à l’avance. Il a été notamment question du droit de vote à 16 ans ou des heures d’ouverture des magasins. Les débatteurs en herbe se sont affrontés par groupe de quatre : deux pour, deux contre. Les deux meilleurs orateurs ont gagné leur place pour la finale suisse qui aura lieu à Berne au printemps prochain. Il s'agit de Juliette Montandon et Randy Calame.

Pour Jean-Philippe Hess, l’un des enseignants qui s’est particulièrement impliqué dans le projet, la pratique du débat est bénéfique sur plusieurs plans. Elle développe l’esprit critique des élèves et entraîne leur faculté d’expression.

C'est la fondation Dialogue-Campus pour la démocratie qui met sur pied ce concours de débat. Basée à Lausanne, elle développe des projets scolaires et extrascolaires d'encouragement à la citoyenneté. /sco

Les débats se sont déroulés en classe, devant un jury composés d'enseignants et de responsables de la fondation Dialogue-Campus. Les débats se sont déroulés en classe, devant un jury composés d'enseignants et de responsables de la fondation Dialogue-Campus.


Actualisé le

 

Actualités suivantes