Les employés de L'Express et de L'Impartial débrayent

Les employés de La Providence ne sont pas les seuls à se battre pour leur convention collective ...
Les employés de L'Express et de L'Impartial débrayent

Grève L'Express Les journalistes de L'Express-L'Impartial à leur sortie des locaux de Pierre-à-Mazel.

Les employés de La Providence ne sont pas les seuls à se battre pour leur convention collective de travail. Les journalistes de L’Express et de L’Impartial le font aussi. Ils ont débrayé une heure mardi matin à Neuchâtel pour dénoncer la résiliation de la CCT des journalistes annoncée la semaine passée par l’organisation des éditeurs Médias Suisses pour fin 2013. Cette mesure concerne environ 1'800 personnes de la presse écrite en Suisse romande.

Les journalistes appellent l’organisation à renoncer à cette décision. Ils demandent aussi à la direction de la Société neuchâteloise de presse, qui édite les deux quotidiens neuchâtelois, d'œuvrer en ce sens. La SNP ne fait aucun commentaire pour l'heure. Les journalistes disent avoir conscience des difficultés traversées par la branche, mais ils estiment que les négociations doivent se faire dans le cadre de la CCT, et dans ce cadre uniquement.

La résiliation de la convention aurait des conséquences désastreuses, selon eux. Les salaires risquent d’être revus à la baisse, l’ancienneté pourrait ne plus être prise en compte dans le calcul des revenus et la formation des journalistes serait moins bien soutenue.  

Diverses actions de mobilisation sont organisées à travers la Suisse romande, à Genève, à Lausanne et à Fribourg. Les participants espèrent ainsi donner plus de poids au syndicat Impressum dans ses négociations avec Médias Suisses. /sbe


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus