Budget déficitaire pour l'EREN

Le budget 2013 de l’Eglise réformée évangélique du Canton de Neuchâtel a été accepté mercredi ...
Budget déficitaire pour l'EREN

Église réformée évangélique du canton de Neuchâtel

Le budget 2013 de l’Eglise réformée évangélique du canton de Neuchâtel a été accepté mercredi. Il présente un déficit de 800'000 francs, dont la moitié a pu être absorbée par des réserves. Le président de l'EREN, Gabriel Bader, est satisfait des chiffres, compte tenu du contexte économique actuel. Le Conseil synodal a siégé toute la journée à Cernier.

Pour tenter de rééquilibrer le budget, l’EREN envisage une diminution de ses postes de travail. Un groupe planche actuellement sur une nouvelle répartition au sein de l'Eglise. Il rendra ses résultats en juin 2013.

Autre façon de renflouer les caisses : le coup de fil aux paroissiens. L'EREN contacte par téléphone les personnes qui ne paient plus leur contribution ecclésiastique. Selon Gabriel Bader, ces appels ont permis de récupérer jusqu'à 150'000 francs par année dans les caisses de l'Eglise réformée.

Cette situation déficitaire n'empêche pas l’EREN de se développer. Des projets sont d'ores et déjà prévus l'année prochaine, comme une meilleure promotion du bénévolat. L’accompagnement des requérants d’asile devrait lui aussi être renforcé. /sco


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus