Piste de ski de fond entravée

La saison de ski de fond commence sur fond de litige. La neige recouvre déjà la région. Depuis ...
Piste de ski de fond entravée

Dameuse Archives

La saison de ski de fond commence sur fond de litige. La neige recouvre déjà la région. Depuis samedi, les amoureux de ce sport peuvent à nouveau le pratiquer. Les dameuses ont aménagées les pistes. Mais à la Chaux-d’Abel, près de la Ferrière, un portail bloque désormais le passage. Il empêche alors les fondeurs de traverser une propriété privée. Un conseiller communal des Bois, en pratiquant ce loisir samedi, a constaté cette situation. Yves Dubois a entamé le dialogue avec le propriétaire présent sur les lieux pour ouvrir cette barrière aux fondeurs. L’élu craint que cet obstacle ne fasse fuir les touristes. Il rappelle que cette piste existe depuis plus d’une trentaine d’années. Le passage est balisé et reproduit sur tous les fascicules de promotion des sports d’hiver de la région.

Le propriétaire, François Vorpe, a repris le domaine agricole et le restaurant de la Chaux-d’Abel il y a trois ans. Il ne souhaite en aucun cas freiner le tourisme, puisqu’il a besoin, en outre, de la clientèle de fondeurs pour son auberge. Mais le passage se situe au milieu d’un pré, entre deux écuries. Ce champ lui permet de faire pâturer ses 25 chevaux. Mais du coup, en hiver, François Vorpe ne peut plus lâcher les équidés. Ils risqueraient de s’échapper et de défoncer la piste. Le propriétaire dit avoir cherché le débat depuis le début, en interpellant les chauffeurs des dameuses. Mais aucun responsable n’a pris contact avec lui. Cette saison, il souhaite faire bouger les choses, et qu’une discussion constructive ait lieu.

Contacté, le chef technique de la préparation des pistes, Georges Froidevaux, n’est pas au courant de cette situation, de même que le responsable Jura-Jura bernois de l’Association Romandie Ski de Fond. Hubert Droz rappelle que ces traversées de pistes de ski de fond sur des propriétés privées sont à bien plaire. Il n’existe aucun droit de passage.

Tous les intervenants se disent ouverts au dialogue et tenteront de trouver des solutions prochainement. /nqu


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus