Des meubles aussi fantômes que l'un des prévenus

Grosse arnaque aux meubles ! Un homme comparaît devant le Tribunal criminel des Montagnes ...
Des meubles aussi fantômes que l'un des prévenus

 L'homme comparaît devant le Tribunal criminel à La Chaux-de-Fonds.

Grosse arnaque aux meubles !

Un homme comparaît devant le Tribunal criminel des Montagnes et du Val-de-Ruz à La Chaux-de-Fonds pour escroquerie. Les faits se sont déroulés entre janvier 2007 et octobre 2010. Une soixantaine de personnes a acheté des meubles dans plusieurs magasins situés à La Chaux-de-Fonds, Bienne, Granges-Paccot et Moudon. Elles ont toutes versé des acomptes mais n’ont jamais reçu leur salon. Le préjudice se monte à plus de 114'000 francs. Sans compter la faillite de la société qui laisse des créances pour 850'000 francs.

Quatre personnes, toutes domiciliées en France, sont impliquées dans l’arnaque. Seule l'une d’elles se trouve sur le banc des accusés. Le deuxième prévenu ne s’est pas présenté. La justice n’a jamais réussi à mettre la main sur les deux autres. Ils ne peuvent donc pas être jugés.

L’homme qui comparaît était chargé de démarcher les clients par téléphone. Il dit s’être fait berner par les autres personnes impliquées et avoir tout perdu dans cette affaire. Son avocat demande l’acquittement.

Le mandataire du prévenu fantôme a aussi demandé l’acquittement pour son client, qu’il n’a par ailleurs jamais rencontré. Selon lui, son client n’a eu qu’un rôle mineur dans cette affaire : celui de simple vendeur.

Le Ministère public parle de son côté de l’affaire du siècle. Une arnaque montée par les prévenus dans le but de s’enrichir. La procureure demande une peine de 30 mois de prison dont 10 mois ferme pour l’homme présent à l’audience et 18 mois avec sursis pour l’autre. Le délai d’épreuve est fixé à trois ans pour les deux prévenus. /sma


Actualisé le

Actualités suivantes

Articles les plus lus