Prise d’otage au Noirmont

Un brigandage a tourné à la prise d’otage lundi matin au sein de l’entreprise Joseph Erard ...
Prise d’otage au Noirmont

L'entreprise Joseph Erard au Noirmont, théâtre d'une prise d'otage L'entreprise Joseph Erard au Noirmont, théâtre d'une prise d'otage

Un brigandage a tourné à la prise d’otage lundi matin au sein de l’entreprise Joseph Erard au Noirmont. Vers 5h30, trois individus cagoulés ont profité de l'entrée d'un ouvrier dans l'entreprise de boîtes de montres. Ils l’ont pris en otage et ont pénétré avec lui dans l’usine, avant de fouiller les lieux.

Les auteurs sont ensuite repartis avec leur véhicule, vraisemblablement une voiture blanche de type Citroën Berlingot, en direction de la France avec l'ouvrier pris en otage. Ce dernier a été abandonné dans un village français proche de la frontière et les auteurs ont poursuivi leur route. L'otage a été légèrement blessé.

La production de l'usine est arrêtée pour la matinée, afin de permettre à la police de procéder au constat d'usage et de procéder aux auditions des premiers témoins. Des vérifications doivent encore être faites pour déterminer si les auteurs ont emporté des objets.

Appel à témoin

Toute personne ayant aperçu un véhicule blanc de type Citroën Berlingot ou susceptible de donner d'autres informations en relation avec cette affaire est priée de s'annoncer à la centrale de la police cantonale au 032 420 65 65. /msc+comm


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus