Les riches davantage taxés?

Un impôt de plus pour les riches Neuchâtelois pendant quatre ans ? Le peuple se prononce dimanche ...
Les riches davantage taxés?

Un impôt de plus pour les riches Neuchâtelois pendant quatre ans ? Le peuple se prononce dimanche sur l’initiative Pour une participation des grandes fortunes limitée dans le temps. Le texte est soutenu par les syndicats et la majorité des partis de gauche. La droite et les milieux économiques s’y opposent. Le Parti socialiste ne donne pas de consigne de vote. Si l’initiative est acceptée, le gain global pour le canton est estimé à 210 millions de francs.

 

Un impôt juste et raisonnable

L’initiative cantonale propose de ponctionner pendant quatre ans les fortunes à partir d’un million de francs d’un impôt supplémentaire progressif de 1% au maximum. Pour les initiants, ce geste doit permettre au canton de faire face aux difficultés financières qu’il rencontre. Les fortunes visées sont entre les mains de 2% des contribuables. Elles sont pour l’essentiel, selon les partisans, placées sur des marchés boursiers qui les font varier beaucoup plus que l’impôt de 1% demandé dans le texte. Cette taxation supplémentaire est d’autant plus raisonnable qu’elle se limite à quatre ans, ce qui ne va pas faire fuir les grosses fortunes.

 

Un désastre de trop

Pour les milieux économiques et la droite, cet impôt est excessif. Les 2% de personnes touchées par l’initiative paient actuellement plus de la moitié des 58 millions de francs de l’impôt sur la fortune. De plus, le Canton perd chaque année 500 contribuables, soit 10 millions de francs de rentrées d’impôts. Cette nouvelle participation des grandes fortunes pourrait accentuer l’exode et engendrer de nouvelles pertes fiscales qui devront être compensées par une hausse des impôts de tous les contribuables. Toujours selon les opposants, l’initiative va à l’encontre de la réforme sur la fiscalité des personnes physiques, qui entre en vigueur l’année prochaine. Ce dernier point est partagé par une partie du Parti socialiste.

Verdict dimanche dans les urnes.

Sur le plan fédéral, le peuple se prononce sur la révision de la Loi sur les épizooties.

RTN organise une journée spéciale votations dimanche avec des réactions et des commentaires dès 14 heures. /sma


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus