Viol ou pas viol ?

Y a-t-il eu un viol dans la nuit du 31 juillet 2011 à Neuchâtel ? C’est la question à laquelle ...
Viol ou pas viol ?

L'audience s'est tenue au Tribunal criminel à Boudry. L'audience s'est tenue au Tribunal criminel à Boudry.

Y a-t-il eu un viol dans la nuit du 31 juillet 2011 à Neuchâtel ? C’est la question à laquelle doit répondre le Tribunal criminel du Littoral et du Val-de-Travers à Boudry.

Un Neuchâtelois, âgé de 22 ans au moment des faits, est prévenu d’acte d’ordre sexuel avec un enfant et de viol.

Les faits se sont déroulés à Hauterive. Un groupe de jeunes passe une soirée ensemble, jusqu’au moment où le prévenu rentre chez lui accompagnée de la plaignante, âgée de 15 ans.

C’est à ce moment que tout dérape. Selon l’adolescente, le jeune homme la viole. Le prévenu, qui ne se soucie pas de l’âge de l’adolescente, affirme qu’elle est consentante : Elle n’exprime aucun refus. Selon lui, ils se sont quittés en bon termes : Nous devions nous revoir le lendemain. La version de l’adolescente est tout autre : elle lui a demandé à plusieurs reprises d’arrêter l’acte sexuel avant de s’enfuir.

Les jours suivants, elle en parle à ses proches. Deux jours plus tard, c’est le père de la plaignante qui dépose plainte.

Le Ministère public relève que rien n’étaye la version des faits du prévenu. Les actes relatés par la plaignante paraissent vraisemblables. A ses yeux, l’infraction de viol doit ainsi être retenue. Le procureur réclame une peine privative de liberté de trois ans dont dix-huit mois avec sursis pendant quatre ans.

L’avocat du prévenu réclame l’acquittement. Le mandataire de la prévenue s’en remet au jugement du Tribunal.

Le jugement doit être rendu vendredi matin. /aju


Actualisé le

Actualités suivantes

Articles les plus lus