Réflexion sur le hors-champs au Musée d’ethnographie

Découvrir ce qui se trouve hors du cadre, ce que l’image ne montre pas. Le Musée d’ethnographie ...
Réflexion sur le hors-champs au Musée d’ethnographie

Hors-Champs, MEN Ce pavillon propose, entre autres, aux visiteurs une réfléxion sur l'inventaire national des traditions vivantes.

Découvrir ce qui se trouve hors du cadre, ce que l’image ne montre pas. Le Musée d’ethnographie de Neuchâtel propose une nouvelle exposition dédiée au hors-champs.

Cette démarche constitue le deuxième volet d’une réflexion sur le patrimoine culturel immatériel, après l’exposition Bruits qui s’est penchée sur le patrimoine sonore.

Basée sur l’image, Hors-Champs s’appuie sur trois dimensions. Une première approche est liée à l’histoire des musées, à la manière de classer les objets et de reproduire la réalité observée. Le visiteur est appelé à réfléchir sur ce qui est laissé de côté lors du montage d'une exposition. Un deuxième niveau plonge les visiteurs dans le monde digital et dans les nouvelles technologies. Finalement, le dernier niveau mène une réflexion critique sur la représentation en associant art et ethnographie.

Le Grand Nord constitue le fil rouge de l’exposition en référence au grand désert de Bruits. Ce fil rouge n'est toutefois qu'un prétexte pour explorer les niveaux de réalité contenus dans les images.

Le vernissage de Hors-Champs est prévu samedi à 18 heures. L’exposition est ouverte au public dès dimanche et jusqu’au 20 octobre 2013. /sbe


Actualisé le

Actualités suivantes

Articles les plus lus