Des achats-tests pour prévenir la vente d'alcool aux mineurs

Neuchâtel veut protéger ses jeunes de la surconsommation d’alcool. La Ville lance une campagne ...
Des achats-tests pour prévenir la vente d'alcool aux mineurs

Des achats-tests pour prévenir la vente d'alcool aux mineurs La Ville de Neuchâtel lance une série d'achats-tests pour prévenir la vente d'alcool aux mineurs.

Neuchâtel veut protéger ses jeunes de la surconsommation d’alcool. La Ville lance une campagne de sensibilisation à la vente illégale d’alcool aux mineurs. Associée à plusieurs partenaires, elle met sur pied une série d’achats-tests dans les points de vente de la cité.

Ces mesures consistent à envoyer des jeunes de moins de 16 ans dans les lieux vendant de l'alcool. Leur mission : acheter de la bière, du vin ou de l'alcool fort, et vérifier la réaction des vendeurs ou des serveurs. En cas de non-remise de l'alcool, le vendeur est félicité. En cas de vente, il est rendu attentif au fait qu'il n'a pas respecté la loi.

La campagne ne prévoit pas de punition, elle vise uniquement la prévention. L'objectif est de sensibiliser le personnel des établissements au respect de la loi. Pour rappel, elle interdit la vente de bière et de vin aux mineurs de moins de 16 ans. Quant aux alcools forts, il faut être majeur pour en acheter. Malgré cette législation, en 2011, une bouteille sur trois a été achetée par un mineur.

Les établissements publics neuchâtelois ont reçu un courrier les prévenant de ces prochains achats-tests. Ils seront menés du 7 novembre au 22 décembre. La Ville insiste sur la transparence de cette action dans un but de sensibilisation et non de répression. /sco


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus