Les agences de travail pas irréprochables

Des infractions décelées dans les agences de travail. L’office juridique et de surveillance ...
Les agences de travail pas irréprochables

Service de l'emploi

Des infractions décelées dans les agences de travail. L’Office juridique et de surveillance du Service de l’emploi du canton de Neuchâtel contrôle chaque année 4 à 5 entreprises sur les 70 que compte le canton. Cela équivaut à 140 dossiers de travailleurs en moyenne.

En 2011, une agence s’est vue retirer son droit d’exercer; une sanction qui reste rare. Les infractions généralement constatées concernent des retenues de salaires illégales, des horaires imprécis ou des délais de résiliation de contrat non respectés. Les entreprises corrigent, pour la majorité d’entre elles, leurs erreurs dès qu’elles leur sont signalées, ce dont l'Office juridique et de surveillance s’assure en demandant des justificatifs. De son côté, le Ministère public peut infliger des amendes allant jusqu’à 100'000 francs ou prononcer le retrait de l’autorisation de pratiquer.

Les infractions peuvent s’expliquer par l’évolution rapide des conventions collectives de travail et des directives du Secrétariat à l’économie. Il arrive aussi que les agences doivent travailler dans l’urgence pour établir un contrat pour le lendemain.

Un nouvel outil doit permettre d’harmoniser les pratiques de ces entreprises. Une convention collective de travail est en place depuis début janvier pour le secteur de la location de services. /sbe


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus