L'Hôtel du Peyrou toujours mieux

La cuisine de l’Hôtel du Peyrou, à Neuchâtel, ne cesse de s’améliorer. L’établissement passe ...
L'Hôtel du Peyrou toujours mieux

Hôtel du Peyrou Le bâtiment de l'Hôtel du Peyrou, à Neuchâtel.

La cuisine de l’Hôtel du Peyrou, à Neuchâtel, ne cesse de s’améliorer. L’établissement passe de 15 à 16 points dans le GaultMillau suisse 2013, qui vient de sortir de presse. 

L’Hôtel du Peyrou  avait déjà été promu l’année passée. Il se situe désormais juste derrière les deux meilleures tables du canton : Le Bocca, à Saint-Blaise, et Le Prussien, à Neuchâtel, qui conservent leurs 17 points.

L’Hôtel de Commune, à Dombresson, complète le carré d’as neuchâtelois avec ses 15 points.

Trois établissements figurent parmi les promus, aux côtés de l’Hôtel du Peyrou : l’Hôtel de Commune, à Lignières, avec 14 points, l’Auberge du Prévoux, avec 14 points également, et le Grand Hôtel des Endroits, à La Chaux-de-Fonds, avec 13 points.

 

Trois nouveaux

Des p’tits nouveaux font aussi leur entrée dans ce GaultMillau 2013. Ils sont trois dans le canton de Neuchâtel: l’Auberge du Siam, à Auvernier, et les Toiles, à Neuchâtel, avec 13 points chacun, ainsi que Le Bureau, à Neuchâtel, avec 12 points.

Georges Wenger, au Noirmont, reste la référence dans l'Arc jurassien, avec ses 18 points.

Le cuisinier de l’année, c’est Benoît Violier, chef du restaurant de l'Hôtel de  Ville à Crissier. Il conserve la note de 19 acquise par son prédécesseur Philippe Rochat.

Heiko Nieder à Zurich est quant à lui  promu cuisinier alémanique de l'année. /fpa


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus