Incendiaire de Gorgier: peine confirmée en appel

Le procès en appel de l’incendiaire de Gorgier s’est tenu lundi matin devant la Cour pénale ...
Incendiaire de Gorgier: peine confirmée en appel

 Le feu avait pris dans les combles de l'immeuble.

Le procès en appel de l’incendiaire de Gorgier s’est tenu lundi matin devant la Cour pénale de Neuchâtel. En octobre de l’année dernière, ce trentenaire, ancien pompier volontaire, avait été reconnu coupable d’incendie intentionnel sur son immeuble, rue des Cerisiers 5 à Gorgier. Il était également poursuivi pour douze autres sinistres mais les procédures n’avaient pas abouti, faute de preuves.

C’est notamment avec cet argument, le manque de preuves, que la défense a fait appel, espérant être acquittée sur ce treizième incendie. Mais la Cour confirme une peine de 32 mois de peine privative de liberté dont 22 avec sursis.

L’avocat du prévenu a basé sa plaidoirie sur trois points : l’insuffisance d’indices, un mode opératoire imaginé par le Tribunal de première instance et une analyse des faits démontrant que l’homme n’a pas pu bouter le feu à ce moment-là. 
 

Le prévenu a menti, selon la Cour

Mais la Cour n’a pas plié.  Selon elle, les déclarations fluctuantes, les amnésies simulées, et aucune explication plausible sur le fait que le prévenu se soit retrouvé dans la cage d’escalier de son immeuble quelques minutes avant que l’alarme incendie ne soit donnée… cette addition d’éléments ne laisse aucun doute : l’incendiaire cherche à couvrir sa culpabilité.

Matériellement, l’homme avait tout à disposition. Et puis le juge a rappelé que le prévenu avait une fascination parfois excessive pour le monde du feu, avec des traits de pyromanie, expertises psychiatriques à l’appui.

En conclusion, l’appel est rejeté et la peine du tribunal de première instance est confirmée : l’ex-pompier volontaire écope de 32 mois de peine privative de liberté dont 22 avec sursis.

La défense attend les motivations écrites avant de décider d’un éventuel recours. /abo


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus