Des caricatures qui jettent de l’huile sur le feu

Caricature du magazine Charlie Hebdo

Les caricatures de Mahomet publiées mercredi matin dans Charlie Hebdo font parler d’elles. La Une du journal satirique français met en scène un imam en chaise roulante poussé par un rabbin, avec comme titre:  Intouchable 2 . Plus loin, c’est le prophète qui est représenté nu mimant Brigitte Bardot.

La parution de ce numéro inquiète le Gouvernement français qui a immédiatement réagi. Le Premier ministre Jean-Marc Ayrault a fait savoir qu'il désapprouvait ce type d’excès. Charlie Hebdo invoque de son côté la liberté d’expression.

C’est absolument effroyable, ils vont tous nous foutre dans la merde. Etonnamment, pour Thierry Barrigue, le rédacteur en chef du journal satirique suisse  Vigousse, ces caricatures vont trop loin. Il qualifie cette provocation d’imbécile et d’inutile. Faire un journal satirique ou de l’humour ne doit pas empêcher d’avoir le sens des responsabilités.

Pour le politologue Hasni Abidi, spécialiste du monde arabe, le moment pour publier ces caricatures est très mal choisi. Cela ne sert qu’à jeter de l’huile sur le feu. Et les conséquences pourraient être sérieuses. Le film américain islamophobe, et maintenant ces dessins sont des occasions en or pour les mouvements radicaux de se profiler en tant que défenseurs de l’Islam et pour renforcer les appels à manifester. /jsr


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus