Le CNP doit trouver 1,6 million de francs

Des défis de taille attendent le Centre neuchâtelois de psychiatrie l’année prochaine sur le ...
Le CNP doit trouver 1,6 million de francs

Le site de Préfargier. Le site de Préfargier du Centre neuchâtelois de psychiatrie.

Des défis de taille attendent le Centre neuchâtelois de psychiatrie l’année prochaine sur le plan financier.

Le CNP vient de recevoir un courrier de Prévoyance.ne lui annonçant la mise en œuvre accélérée des mesures de recapitalisation de la caisse de pension. Soit 800'000 francs de plus que prévu pour 2013. A cela s’ajoutent les indexations de salaires prévues par la convention collective de travail Santé 21. En clair, le CNP doit trouver 1,6 million de francs supplémentaires l’année prochaine pour boucler dans les chiffres noirs.

Pour ce faire, il a deux possibilités : réduire le nombre d’employés ou augmenter les recettes. Les effectifs sont actuellement au plus bas pour assurer le mandat de prestations que l’Etat lui a confié. Quant aux recettes, les assurances ne vont pas augmenter leur part. Il reste celle du Canton avec qui le Centre neuchâtelois de psychiatrie va devoir trouver des solutions.

L’Hôpital neuchâtelois est dans la même situation. De son côté, il doit trouver 5 millions de francs supplémentaires pour faire face aux nouvelles exigences de Prévoyance.ne et aux augmentations salariales fixées par la CCT 21. /sma


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus