Financer les services funèbres

Le Synode de l’Eglise réformée évangélique du canton de Neuchâtel (EREN) s’est réuni mercredi ...
Financer les services funèbres

 Les 41 députés du Synode de l'Eglise réformée évangélique du canton de Neuchâtel se sont réunis hier à Bevaix.

Le Synode de l’Eglise réformée évangélique du canton de Neuchâtel (EREN) s’est réuni mercredi à La Rouvraie à Bevaix. Les 41 députés du législatif ont été invités à entrer en matière sur le rapport du Conseil Synodal concernant la stratégie de financement de l’EREN en matière de services funèbres.

Le débat a tourné autour de deux principaux objets. Il s’agissait tout d’abord de proposer une manière et un système de financement des services funèbres. Le Conseil Synodal a mis en avant la question de la solidarité et la nécessité pour tout un chacun de disposer d’un même service en dépit de différence de moyens. Il a également été question du rôle qu’occupe l’Eglise dans les cérémonies mortuaires.

L’entrée en matière sur le rapport du Conseil Synodal a été acceptée à 20 voix contre 17. Néanmoins, le rapport ayant été renvoyé devant l’exécutif, ce dernier devrait le reformuler d’ici à décembre.

Le débat intervient alors que le Conseil d’Etat avait en septembre dernier exprimé la position que les services funèbres ne pouvaient être considérés comme une prestation d’intérêt général en raison du caractère personnel et privé de la demande. /cro


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus