Fête de la musique: Neuchâtel sourit, La Chaux-de-Fonds fait grise mine

Du rock, du rap, du métal ou encore du jazz. Neuchâtel et La Chaux-de-Fonds ont vibré aux sons ...
Fête de la musique: Neuchâtel sourit, La Chaux-de-Fonds fait grise mine

Los Locos Production Deux des quatre rappeurs du groupe Los Locos Production, sur scène samedi après-midi à Neuchâtel.

Du rock, du rap, du métal ou encore du jazz. Neuchâtel et La Chaux-de-Fonds ont vibré aux sons de la Fête de la musique depuis jeudi et jusqu’à samedi soir.

A Neuchâtel, la présidente du comité d’organisation, Sandrine Troyon, tire un bilan réjouissant de la manifestation. Plus d’un millier de personnes ont passé d’une scène à l’autre. La soirée de vendredi surtout a connu une belle affluence, grâce aux trois têtes d’affiche : I Skarbonari, Junior Tshaka et les Petits chanteurs à la gueule de bois. Le déplacement de la petite scène à la rue du Faubourg de l’hôpital a aussi été bénéfique, selon la présidente.

Du côté de La Chaux-de-Fonds, c’est un sentiment de déception qui anime le président de la Fête de la musique, Sébastien Hintz. Une centaine de personnes seulement a participé à la manifestation durant les trois jours. Le président explique cette faible affluence par les nombreux événements qui se sont produits ce week-end dans le canton (fête en l’honneur de Didier Cuche, fête de tir à Chézard-St-Martin), sans parler de l’Euro 2012. Selon Sébastien Hintz, la programmation n’est pas en cause. La Fête de la musique à La Chaux-de-Fonds a connu de beaux moments tout de même, notamment avec le concert rock de Deeptrip, présent pour la deuxième fois.

La faible affluence de cette année pourrait néanmoins mettre en péril la prochaine édition. /sbe


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus