Une campagne mensongère

La gauche réagit aux arguments lancé par la Chambre neuchâteloise de commerce et de l’industrie ...
Une campagne mensongère

Electricité

La gauche réagit aux arguments lancé par la Chambre neuchâteloise de commerce et de l’industrie contre la loi sur l’approvisionnement en électricité soumis au peuple le 17 juin. La redevance approuvée en décembre par le Grand Conseil s’élève à 0,5 centime par kilowattheure au niveau cantonal et à 1,4 centime par kilowattheure au maximum pour les communes.

La CNCI parle d’une taxe supplémentaire, d’une hausse de l’électricité et d’une menace pour l’emploi. Faux, réplique la gauche. La taxe existe déjà dans la grande majorité des communes du canton. Et même si la loi est acceptée, les législatifs restent compétents pour l’introduire ou non. Quant à la menace des pertes d’emplois, elle est aussi erronée selon la gauche. Le fonds cantonal va permettre de financer des travaux de rénovation, donc de donner du travail aux entreprises.

Le peuple se prononce le 17 juin. /sma


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus