Peine confirmée pour le braqueur de la Bijouterie Robert

Le braqueur de la Bijouterie Robert à Neuchâtel reste en prison. Les 3 ans et demi de peine ...
Peine confirmée pour le braqueur de la Bijouterie Robert

Bijouterie Robert En mai 2010, l'accusé avait dérobé une quarantaine de montres à l'aide d'un complice.

Le braqueur de la Bijouterie Robert à Neuchâtel reste en prison. Les 3 ans et demi de peine privative de liberté ont été confirmés par la Cour pénale du canton de Neuchâtel. 

L’homme de 24 ans a fait appel de son premier jugement. Il conteste la qualification de brigandage à main armée, vu que c’est son complice qui tenait le pistolet lors du braquage; un complice qui n’a jamais été retrouvé. L'avocat du jeune homme souhaitait que seul le brigandage simple soit retenu et que son client soit libéré immédiatement.

La Cour n’a pas souhaité modifier la peine, mais elle a reconnu qu’il s’agissait d’un brigandage simple. Selon les juges, on ne peut pas prouver que l’arme était dangereuse, pour la simple et bonne raison qu’elle non plus n’a jamais été retrouvée.

Les faits se sont déroulés en mai 2010. L'accusé et un complice s'introduisent à 10h le matin dans la bijouterie. Le complice menace les quatre employés avec une arme pendant que l'accusé casse les vitrines et vole une quarantaine de montres, d'une valeur totale d'environ 250'000 francs. Les deux hommes parviennent à s'enfuir.

Sept mois après les faits, l'accusé est arrêté en Allemagne. Il a été retrouvé grâce à son ADN, prélevé sur une casquette perdue à proximité de la bijouterie Robert. Le butin reste toujours introuvable. /mvr


Actualisé le

Actualités suivantes

Articles les plus lus