L'Université s'attaque à un champignon dévastateur

L'Université de Neuchâtel participe à une étude internationale qui a permis de décrypter le génome d'un champignon du genre Heterobasidion. Lassaâd Belbahri, biologiste au laboratoire de biologie du sol de l'université, a pris part aux recherches qui ont mobilisé 50 chercheurs à travers le monde durant trois ans.

Ce champignon se nourrit des racines des pins et transmet une pourriture blanche au bois de ces conifères. Il provoque des pertes évaluées à quelques 800 millions d'euros par an dans les forêts européennes.

L'identification du génome du champignon ouvre la voie à des solutions pour lutter contre ce parasite. /sbe


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus