Les cas de racisme diminuent

Chronique Racisme en Suisse

La Chronique Racisme en Suisse fait le bilan de l’année 2011. Le cahier publié par le GRA, Fondation contre le racisme et l’antisémitisme, et par la Société pour les minorités en Suisse, est paru à la fin mars. Créé il y a une vingtaine d’années pour tordre le coup à l’idée reçue que le racisme n’existe pas dans notre pays, il recense tous les actes ou propos discriminatoires avérés. Pour 2011, 66 cas ont été enregistrés, mais d’autres pourraient encore être signalés. C’est toutefois moins que les années précédentes, ce qui est une bonne nouvelle pour Ronald Bernheim, président du GRA.

La moitié des incidents à caractère raciste est verbale. Onze menaces et harcèlement ont été signalés. Dix rassemblements d’extrême-droite ont été enregistrés.

Le nombre de cas reste cependant secondaire selon lui. Il faut aussi tenir compte de la gravité des actes, du fait que les incidents recensés ne représentent souvent que la pointe de l’iceberg, puisque beaucoup de personnes touchées n’osent pas le signaler par peur d’être marginalisés.

Ronald Bernheim ajoute qu’il importe surtout de constater si des groupes de personnes à l’origine du racisme sont devenus plus actifs ou non. A ce niveau-là, il relève que ces dix dernières années la propagande et les publications très agressifs, notamment d’un parti, a désinhibé la population pour faire preuve plus ouvertement de racisme.

Enfin, dans les groupes visés par ces incidents, Ronald Bernheim précise que depuis le 11 septembre, les Musulmans sont davantage la proie de discrimination. A chaque incident au Moyen-Orient, les Juifs sont aussi plus facilement pointés du doigt. /iqu


Actualisé le

 

Actualités suivantes