Le tracteur cinq fois plus mortel que la voiture en cas d’accident

Tracteur

Les accidents de tracteurs sont davantage mortels que ceux de voitures. Une étude qui sera prochainement présentée lors d’un congrès sur la chirurgie des urgences à Bâle tend à le démontrer. Le professeur Aris Exadactylos de l’Hôpital de l’Ile à Berne a recueilli les données d’accidents de tracteurs sur dix ans et les a comparés à ceux de voitures. Si l’accident de tracteur est plus rare, il s’avère cinq fois plus mortel.

Un résultat qui n’étonne guère le Service de prévention des accidents dans l’agriculture, vu le poids et le gabarit des véhicules. Moins stable qu’une auto, le véhicule agricole peut aussi se retourner plus facilement et écraser son conducteur. Il faut dire également que d’anciens modèles d’avant 1978, encore en circulation, ne sont pas équipés d’arceaux de sécurité. Le Service de prévention des accidents dans l’agriculture tente de sensibiliser les paysans à ces dangers. Il conseille même d’équiper les tracteurs de cabines, plus sûres, mais également de ceintures de sécurité, ce qui évite d’être projeté hors de la cabine, puis écrasé.

Les charges tractées peuvent également être la cause d’accidents. D’une part, si elles ne sont pas assez freinées, elles peuvent pousser le tracteur dans la pente ou un virage et provoquer son renversement. Mais la charge peut aussi déranger la visibilité du conducteur vers l’arrière, lors d’un dépassement par exemple, et entraîner des accidents lors de bifurcations à gauche. La lenteur du tracteur peut aussi tromper les automobilistes. Enfin, la largeur des machines peut rendre le croisement ou le dépassement difficile.

Le Service de prévention des accidents dans l’agriculture mène depuis 2010 déjà une campagne de sensibilisation, après le triste constat qu’en dix ans, 462 accidents agricoles ont été mortels, dont près de la moitié (207) sont dus aux véhicules. /iqu


Actualisé le

 

Actualités suivantes