Une bourse pour développer un laser ultra-précis

Coup de pouce pour le Laboratoire temps-fréquence de l’Université de Neuchâtel. Un projet de recherche lancé par le directeur de cet institut, Thomas Südmeyer, sera soutenu par une bourse de l’European Research Council à hauteur de 1,8 million de francs.

Le projet vise à réaliser une nouvelle source de lumière semblable à un laser. Basé sur l’émission de flashes ultrabrefs de l’ordre de la femtoseconde, soit du millionième de milliardième de seconde, ce type de rayon permettra de sonder une partie du spectre des ondes électromagnétiques peu explorée jusqu’ici, l’ultraviolet extrême. Les perspectives d’application sont vastes. Elles vont de l’imagerie jusqu’à la réalisation d’horloges ultraprécises, en passant par l’analyse de propriétés thermiques, acoustiques et magnétiques des nanostructures. /aju-comm


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus