Le pouvoir judiciaire manque de bras et veut davantage d'autonomie

La réorganisation judiciaire dans le canton de Neuchâtel ne s’est pas faite sans mal depuis ...
Le pouvoir judiciaire manque de bras et veut davantage d'autonomie

Tribunal cantonal

La réorganisation judiciaire dans le canton de Neuchâtel ne s’est pas faite sans mal depuis le 1er janvier 2011 : deux tribunaux régionaux au lieu de six, disparition des juges d’instruction, trois Parquets pour le  Ministère public. 

Le nombre de magistrats a doublé pour atteindre l’équivalent d’une quarantaine de postes à plein temps. Mais la dotation en  personnel  administratif n’a pas suivi. Conséquence: un ralentissement  dans le traitement des différents dossiers.

Dans son rapport d’évaluation, qu’elle doit remettre au Grand Conseil d’ici juin 2013, la justice neuchâteloise va faire une demande pour engager du monde. Elle exigera aussi une clarification sur la répartition des compétences entre le Conseil d’Etat et le pouvoir judiciaire. Les magistrats demandent davantage d'autonomie.

Par ailleurs, le futur Palais de justice, prévu à La Chaux-de-Fonds, va faire l'objet d'un concours d'architecture dès cet été. Il abritera le Ministère public et le Tribunal de première instance. Sa construction devrait être terminée à l'horizon 2015-2016. /fpa

 


Actualisé le

 

Actualités suivantes