Soutenir davantage les adultes sans formation

L’Etat de Neuchâtel s’attaque au financement de la formation des adultes. Il propose de baisser ...
Soutenir davantage les adultes sans formation

Philippe Gnaegi et Jacques-André Maire Philippe Gnaegi, conseiller d'Etat en charge de l'éducation, et Jacques-André Maire, conseiller stratégique du Département de l'éducation, ont présenté vendredi aux médias leur réforme sur le financement de la formation des adultes.

L’Etat de Neuchâtel s’attaque au financement de la formation des adultes. Il propose de baisser le coût des certifications pour les personnes qui n’ont suivi que l’école obligatoire.

Dès 2013, les formations professionnelles pour adultes seront facturées en fonction du revenu. Les personnes qui gagnent moins de 60'000 francs payeront 1'000 francs par an pour obtenir un certificat fédéral de capacité (CFC), une attestation fédérale de formation professionnelle (AFP) ou une validation des acquis expérientiels (VAE). Celles qui gagnent entre 60'000 et 90'000 francs payeront 1'000 francs + 3 fr 60 par période de cours, et celles qui gagnent plus de 90'000 francs payeront 1'000 francs + 7 fr 20 par période de cours.

Le Conseil d’Etat propose cette réforme pour unifier les financements, qui varient fortement d’une formation à l’autre et même d’une branche à l’autre. L’objectif est que 95% des adultes soient en possession d’une certification reconnue du secondaire 2 à l’horizon 2015. Actuellement, la moitié des demandeurs d’emploi du canton et 40% des bénéficiaires de l’aide sociale n’ont pas de certification professionnelle reconnue. Les former permettrait d’augmenter leurs chances de trouver un travail.

Cette réforme va diminuer les recettes de l’Etat d’environ 300’000 francs par an. Les centres de formations du canton devront intégrer cette baisse dans leurs budgets. Le Conseil d’Etat espère également faire des économies au niveau de l’aide sociale, en diminuant le nombre de personnes dans le besoin.

Le rapport du Conseil d’Etat sur le financement de la formation des adultes sera soumis au Grand Conseil à la fin du mois. /mvr


Actualisé le

Actualités suivantes

Articles les plus lus