Le Nouveau Neuchâtel prend forme

Le projet du Nouveau Neuchâtel peut aller de l’avant. Le rapport d’informations sur la fusion ...
Le Nouveau Neuchâtel prend forme

Neuchâtel La commune du Nouveau Neuchâtel pourrait voir le jour en 2016.

Le projet du Nouveau Neuchâtel peut aller de l’avant.

Le rapport d’informations sur la fusion destiné aux législatifs des huit communes concernées est terminé. Les Conseils généraux de Neuchâtel, Peseux, Corcelles-Cormondrèche, Valangin, Hauterive, Saint-Blaise, La Tène et Enges vont en prendre connaissance entre le 15 mars et le 30 avril.

Cette fusion, si elle voit le jour à l’aube 2016, comprendra un Conseil communal constitué de cinq membres professionnels et de 41 conseillers généraux. Pour garder la proximité avec les citoyens, le rapport propose de créer des quartiers composés de Conseils locaux. Le Nouveau Neuchâtel comprendrait 55'000 habitants. Ce qui lui permettrait de rayonner non seulement à l’intérieur mais aussi à l’extérieur du canton.

Le Nouveau Neuchâtel regrouperait les communes de Corcelles-Cormondrèche, Peseux, Neuchâtel, Valangin, Hauterive, Saint-Blaise, La Tène et Enges Le Nouveau Neuchâtel regrouperait les communes de Corcelles-Cormondrèche, Peseux, Neuchâtel, Valangin, Hauterive, Saint-Blaise, La Tène et Enges

Toujours pour garder la proximité avec les citoyens, le rapport relève que certaines compétences doivent rester en main des autorités communales. Il s’agit notamment de la police de proximité, de tout ce qui touche à l’action social, à l’aménagement du territoire et l’urbanisme, à l’environnement et au sport ainsi que les structures d’accueil.

Certaines communes engagées dans cette réflexion étudient d’autres pistes, à savoir le Grand-Entre-deux-Lacs et la piste d’une fusion des communes dite de la Paroisse. Elles doivent se prononcer d’ici le printemps 2013 sur l’une ou l’autre variante.

Le Réseau urbain neuchâtelois a mené un sondage au début des discussions sur les différents projets, il y a bientôt une année. A l’époque, trois communes étaient clairement pour le Nouveau Neuchâtel, deux pour la variante Neuchâtel-Ouest (qui regroupe Peseux, Corcelles-Cormondrèches et Neuchâtel) et la Paroisse, deux se sont prononcées pour les deux projets et une, Hauterive, n’a émis aucun choix. /sma


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus