Faire ses courses en France

Les Suisses qui font leur courses de l'autre côté de la frontière ne devraient pas être sanctionnés. Pour mieux lutter contre les effets du franc fort, le Conseil fédéral est en revanche prêt à faire un geste pour que les étrangers se tournent plus facilement vers les magasins helvétiques.

Le conseiller national Peter Malama, un élu PLR de Bâle-Ville, proposait de baisser de 300 à 100 francs la valeur des marchandises pouvant être importées sans droit de douane ni TVA. /ats-vco


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus