Jeudi, ça va mordre !

Les pêcheurs neuchâtelois sont en ébullition. La pêche à la truite en rivière ouvre jeudi à ...
Jeudi, ça va mordre !

Dès le 1er mars, les truites devront à nouveau cohabiter avec les pêcheurs. Dès le 1er mars, les truites devront à nouveau cohabiter avec les pêcheurs.

Les pêcheurs neuchâtelois sont en ébullition. La pêche à la truite en rivière ouvre jeudi à 7h dans le canton de Neuchâtel. Quelque 800 permis ont été délivrés pour l’heure. A la belle saison, ce chiffre devrait franchir le seuil des 1'000 permis. Son acquisition coûte 150 francs pour un adulte neuchâtelois.

Les mesures minimales pour sortir une truite restent fixées à 28 centimètres dans le Doubs et la Basse-Areuse, à 26 centimètres dans la Haute-Areuse et le Buttes et à 24 centimètres dans les cours d’eau plus petits.

Les pêcheurs qui ne respectent pas ces normes encourent une amende de 100 francs. Dès le 1er mars, trois gardes-faunes professionnels et quelques auxiliaires vont arpenter les rivières pour pincer les fraudeurs.

Comme chaque année, les sociétés de pêche du canton organisent leurs concours respectifs. Celle de la Basse-Areuse aussi : les organisateurs espèrent qu’une vingtaine de personnes vont y prendre part. La pesée a lieu à 17h au pub de Boudry. /aju


Actualisé le

Actualités suivantes

Articles les plus lus