As’trame se préoccupe des enfants de divorcés

As'trame veut sensibiliser la population à la souffrance des enfants de divorcés au travers de panneaux explicatifs et d'illustrations. As'trame veut sensibiliser la population à la souffrance des enfants de divorcés au travers de panneaux explicatifs et d'illustrations.

Comprendre ce que l’enfant vit quand ses parents divorcent : c’est l’un des objectifs d’As’trame Neuchâtel. L’association prend en charge les enfants en situation de rupture de liens familiaux. L’objectif de la fondation As’trame, basée à Lausanne, est de les aider à retrouver des points de repère et à se reconstruire à travers le dialogue.

Une campagne de sensibilisation est lancée lundi dans le canton de Neuchâtel avec le soutien de Promotion Santé Suisse. Une exposition composée de panneaux explicatifs et d’illustrations est à voir pendant deux mois au restaurant d’Evologia à Cernier. Une conférence est donnée lundi à 20h15 au Club 44 à La Chaux-de-Fonds.

Le canton de Neuchâtel détient le plus haut taux de divorce en Suisse : près d’un couple sur deux se sépare chaque année. Les membres de la section neuchâteloise d’As’trame espèrent pouvoir mettre en place leur campagne de sensibilisation dans les halls des hôpitaux de la région, chez les médecins, dans les écoles et dans les centres commerciaux. /aes


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus