Chiffres rouge vif pour Alpiq

Alpiq a plongé dans les chiffres rouges l'an  dernier, à la suite d'importantes corrections de valeur. Le numéro un suisse de l'énergie, qui a un siège à Neuchâtel,  a accusé une perte de 1,35 milliard de francs,  contre un bénéfice consolidé de 645 millions en 2010.

Afin de redresser sa rentabilité, Alpiq a lancé fin 2011 un vaste  programme de restructuration. Il se traduit par la suppression de  450 emplois, dont 170 en Suisse. Le programme vise des économies de  100 millions de francs. /fpa


Actualisé le

Actualités suivantes

Articles les plus lus