Non aux six semaines de vacances

Vacances en plus = chômage en plus.

C’est le slogan du Comité neuchâtelois contre l’initiative Six semaines de vacances pour tous.

Les représentants de l’économie, du secteur agricole et de la droite  politique invitent les Neuchâtelois à rejeter une initiative qu’ils qualifient de populiste. Le comité estime qu’elle  elle met en péril la compétitivité des entreprises suisses et renchérit un coût du travail déjà très élevé.

Pour le comité, la flexibilité du modèle actuel est essentielle.  /fpa


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus