Colibrys lâche Neuchâtel pour Yverdon

Colibrys s’envole vers d’autres cieux.

Le fabricant de capteurs basé à Neuchâtel, a finalisé les conditions de son prochain départ vers le Parc technologique et scientifique d'Yverdon-les-Bains. Un accord a été passé avec les autorités cantonales vaudoises pour aider Colibrys dans son envol. La spin-off du Centre suisse d’électronique et de microtechnique, qui emploie 85 collaborateurs, a trouvé une aide financière de 13 millions de francs du côté bancaire et le canton de Vaud a délivré un cautionnement de 2 millions, selon l'Agefi, cité dans l'édition de lundi de L’Express et L’Impartial.

Le CSEM, qui souhaitait disposer d'espace supplémentaire pour l'été 2013 au plus tard, a prié son ancienne spin-off de libérer ses locaux. /sma


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus