Les sociétés neuchâteloises de musique avaient rendez-vous à Fleurier

L’association cantonale des musiques neuchâteloises, l’ACMN, a tenu sa 89e assemblée des délégués ...
Les sociétés neuchâteloises de musique avaient rendez-vous à Fleurier

La fanfare du Landeron La Cécilienne Parmi les sociétés de musique neuchâteloises figure la fanfare du Landeron, la Cécilienne.

L’association cantonale des musiques neuchâteloises, l’ACMN, a tenu sa 89e assemblée des délégués, dimanche à Fleurier. Le budget 2012 figurait à l’ordre du jour. Il a été accepté, même s’il table sur un léger déficit de 1600 francs sur 141'000 francs.

Ce déficit s’explique par la création d’une nouvelle formation de directeur. L’association des musiques neuchâteloises s’est lancée dans ce projet en collaboration avec le Conservatoire neuchâtelois de La Chaux-de-Fonds. Elle attribuera des bourses aux élèves intéressés.  Cette formation se déroule sur trois ans et sera reconnue sur le plan fédéral. Le détenteur d’un tel certificat pourra prendre la tête d’un orchestre ou de tout autre groupe de musique. Cette formation est inédite en Suisse romande, du moins sur le plan de sa structure.

Lors de son assemblée, l’ACMN a aussi planifié la 30e Fête cantonale qui se tiendra à Cernier du 31 mai au 2 juin 2013. Autres anniversaires à célébrer, en 2012 cette fois : la fanfare L’Espérance de Cressier fête ses 150 ans, de même que l’Harmonie de Colombier. /sbe


Actualisé le

 

Articles les plus lus